Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 11:28

P1010701 [1600x1200]

 

P1020146

 

Ia orana,

L’étape Rangiroa est désormais franchie !!! On m’avait dit : reste pas trop longtemps sur cet atoll parce qu’à part la plongée, y a pas grand-chose à faire. C’est vrai qu’avec son point culminant à 3 m au-dessus du niveau de la mer, y a même pas un point de vue à croquer. Alors j’ai essayé de faire quelques photos depuis l’avion, mais ça donne pas terrible !!! Toutes façons, je ne venais ici que pour la plongée. On m’avait promis une visibilité de 100 m et j’étais sceptique !!! Finalement, j’ai eu un bon 50 m de visibilité au fond et c’est déjà pas rien. Dans cet océan d’un bleu profond, quand tu plombes à 40 m, je vous laisse imaginer la vision à 360 degrés en 3D. Sans compter que la faune est grouillante et variée là-dessous. Du jamais vu pour moi, ça c’est clair !!!

Petite précision avant de commencer : vous pouvez cliquer sur les mots soulignés pour découvrir l'image se rapportant au type de poisson!!! Eh oui, il me manque quelques photos!!!

 

P1010685 [1600x1200]

 

P1010687 [1600x1200]

 

P1010692 [1600x1200]

 

P1010695 [1600x1200]

 

Je ne vais pas raconter toutes mes plongées, mais en gros j’ai fait 4 plongées à thème différentes (le shark feeding, le mur de requins, les stations de déparasitage et la reproduction des poissons chirurgiens), pour un total de 9 plongées en tout (j’ai fait plusieurs certaines plongées !!!). Le tout encadré et savamment briefé par Yves Lefevre, un plongeur-biologiste de haut niveau, qui a découvert les sites sur Rangiroa il y a 25 ans. Bref, j’avais l’habitude de faire des plongées avec des instructeurs qui me disaient « on aura peut-être la chance de voir telle ou telle espèce ». Ici, c’était plutôt pourquoi on va voir les requins se faire déparasiter ou les poissons chirurgiens se reproduire à cet endroit et à cette heure-ci. Il est plus du tout question de chance !!! Les plongées se font en extérieur du lagon et se terminent en extérieur si la passe est sortante ou en intérieur lagon si la passe est entrante, et dans le deuxième cas, attention l’accélération que tu prends dans la tête !!!

Le shark feeding : c’est une plongée à 25 m de fond avec un petit sac de poissons morts sur le dos. On stabilise au fond et on planque les poissons sous un rocher. Et là, après 5 minutes, on voit se pointer 4 requins pointes blanches dont les deux plus gros font 2,5 m et pas loin de 200 kg. Déjà des belles bêtes. Ils nous passent dessus, dessous, sur les côtés sans nous calculer. Par contre, moi, je les calcule bien et j’ai quelques frissons quand ils me frôlent. Une petite pensée traine dans mon cerveau, du style « et si ils avaient une soudaine envie de me croquer un bout de mollet ou quoi !!! On reste bien groupé à les laisser faire leur petit manège. Bien sûr, tout autour, y a du mérou, des balistes, enfin, du poiscaille dans tous les sens et une visibilité d’environ 25 m, mais j’avoue que mon attention était focalisée sur les mouvements des requins. Pour ajouter un peu de difficulté, le courant est assez costaud et c’est pas facile de rester accroché sur des morceaux de coraux morts. Bref, au moment où je décroche et me mets à la recherche d’une position plus stable, ça y est, un requin à trouver la bouffe. C’est la débandade, ca se chamaille les deux poissons pour 4 sans compter que les autres poissons autour veulent leur part du gâteau. Moi, je me retrouve à l’écart du groupe, isolé avec les requins autour tout énervés. Tu sens leur puissance dans la quantité d’eau qu’ils déplacent à chaque coup de queue !!! Et d’un coup je vois Yves sortir son couteau !!! Putain, mais qu’est ce qu’il fait ? Il flippe ou quoi ? Et moi, je dois avoir peur ou quoi ? Les pulses montent en régime, mais finalement la situation revient au calme quand toute la bouffe est ingurgitée ! Ouf !!! J’ai consommé comme un porc !!!  Yves m’expliquera après que le couteau est juste un moyen de laisser les requins à l’écart du groupe de plongeur pour éviter les coups de queue ou quoi !!! Je dois être rassuré là ??? Super expérience, super plongée !!! Ensuite, retour tranquille jusqu’à la surface non sans avoir croisé un banc de barracudas et de carangues. Disons que pour une première plongée ici, le décor est planté, l’adrénaline est bien montée. Bon pas de soucis : une façon de se familiariser avec mes nouveaux amis les requins !!!

 

P1020084 

P1020086

 

P1020092

 

P1020096

 

P1020110

 

P1020112

 

sharks-10

 

sharks-12

 

sharks-20

 

sharks-22

 

sharks-9

 

sharks-2

 

Le mur de requin gris : Cette plongée se fait entre 30 et 40 m de fond (jusqu’à 60 m pour les plus expérimentés), collé au fond, juste devant le tombant où des centaines de requins croisent. D’où le nom du spot !!! Impressionnant, comme au cinéma. Tu trouves ta place et t’assistes au spectacle jusqu’à ce que ton ordi te dise « Eh garçon, il est temps de remonter avant de te taper quelques gros paliers !!! ». Tu peux rester là 15 bonnes minutes à matter tous ces requins sous ton nez. Là, y a plus de 40 m de visibilité et dans tout ton champ du bout de tes doigts jusqu’à la portée de tes yeux, des requins jusqu’à 2,5 m de long et des bébés aussi. Hallucinant ! J’en oublie presque de respirer parfois ! Bref, quand t’en a pris plein les yeux, il est temps de remonter à des profondeurs plus raisonnables pour commencer à désaturer. Et là, tu te retrouves au carrefour de la passe (cette plongée se fait en courant rentrant) et tu te jettes dedans. Là, tu sens toute la puissance de la veine d’eau qui t’emporte vers l’intérieur du lagon. Le courant est supérieur à 5 nœuds. Je vous laisse imaginer l’accélération que tu prends dans la tête. Du cinéma dynamique !!! Pas le temps ni les moyens de t’arrêter même si t’as vu quelque chose d’intéressant au fond. Là, je croise des rémoras, ces espèces de poissons tout fainéants, des gros parasites qui viennent se coller sur les gros poissons type requins, mantas, napoléons, voire tortues pour pas avoir à trop faire d’effort pour trouver à bequeter !!! Le but du jeu pour nous, c’est d’essayer de palmer vers la côte sous réserve de se retrouver au beau milieu du lagon qui fait plus de 60 km de long (dans le sens de la passe !!!). Belle plongée avec l’hydrodynamisme en plus. Que du bonheur. J’ai jamais nager aussi vite de ma vie !!!

Le déparasitage des requins : C’est une plongée qui se fait vers 35 m de fond. Là, c’est assez fabuleux !!! Tous les matins (comme pour les mantas à Maupiti pour ceux qui suivent !!!), les requins gris viennent se faire brosser les dents et se faire déparasiter par des petits labres, à des endroits bien spécifiques. Toi, tu te poses au fond encore une fois, à lutter contre le courant. A moins d’un mètre de toi, si tu sais rester discret, les requins circulent en file indienne en ouvrant la gueule de temps en temps (l’espace de 2-3 secondes) pour laisser les labres entrer et se faire nettoyer le gosier. C’est assez impressionnant de voir ces gueules ouvertes si près de ton masque !!! Ensuite, retour à moins de 10 m dans la houle où les poissons en chient autant que toi à se stabiliser : 3 m en avant, 2 mètres en arrière. Bah on n’est pas arrivés !!! Sur le retour, tu trouves des tortues, des carangues, des balistes, des poissons pierre, des soles, des poissons clowns et même quelques nudibranches !!!  Par plus de 50 m de visibilité, c’est un spectacle ahurissant !

 

sharks-1

 

 

 

 

 

 

La reproduction des poissons chirurgiens : Cette plongée se fait au coucher du soleil, à l’heure où les espèces diurnes et nocturnes cohabitent. C’est l’occasion de scènes de chasse impressionantes, mais c’est aussi l’heure où les petits poissons se reproduisent et balancent des millions d’œufs bien arrosés de sperme qui iront se disperser au large avec les courants sortants. Ca se passe aux environs de 20 m, très bien pour finir la journée donc. Et c’est ma luminosité préférée à cette heure-ci. Tout est un peu plus sombre, mais révèle des couleurs exceptionnelles. L’eau est d’un bleu profond et tu distingues les files de poissons chirurgiens qui convergent par milliers vers le point de rencontre. Quand ils sont tous en place, le ballet commence et telle une symphonie ou un feu d’artifice de 14 juillet, par groupe de 6 à 10 individus, les propulsions ascensionnelles détonnent pour lâcher leur semence en pleine eau. Impressionnant !!! Sur le chemin, avant d’arriver sur le fameux point de rencontre tu peux assister à des scènes de vie assez exceptionnelles. Du genre la chasse associative : c’est l’association, par exemple, d’une murène, de deux napoléons et de deux carangues qui ont chacun leur rôle dans cette chasse. L’une traine au fond et lève le gibier. Les gros napoléons sont 1 m au-dessus et cachent les carangues, à l’affût, juste derrière. Quand ça débusque, ça finit forcément en bain de sang. On ne distingue pas bien qui profite le mieux du festin, mais quand tu vois les bestiaux, apparemment, ils meurent pas de faim !!! Bref, sur le chemin, des napoléons, des barracudas, des carangues, des murènes, des thons, des requins dans tous les sens et surtout, le clou du spectacle !!! T’entends des petits cris stridents au loin. Ca parait surréaliste dans un premier temps quand soudain tu distingues des ombres au loin. Et là, tu palmes, tu palmes, tu palmes. Rien à carrer du courant, c’est la bagarre. Tu sais que tu vas être récompensé, mais faut se dépêcher. T’arrives en pleine haut au-dessus du tombant vertigineux (tu vois pas le fond !!!) et ils sont là, à te narguer, à vouloir jouer, comme si ils étaient conscients de l’effort que tu viens de faire. Devant tes yeux, à moins d’un mètre, en famille, les DAUPHINS. La famille des grands dauphins, des individus qui mesurent jusqu’à 4 m de long et peuvent peser jusqu’à 400 kg. T’oublies ta peur (un coup de queue ou une petite charge même juste pour jouer peu casser quelques côtes. Ce serait pas cool par 20 m de fond !!!). Juste tu profites du spectacle. Enfin, les mots me manquent pour décrire l’émotion qui me monte au nez à chaque fois que je croise les bibis !!! C’est plus fort que tout ce que j’ai vu auparavant !!! Du niveau de la raie manta en plus familier, quelque chose comme ça !!! C’est juste EXTRAORDINAIRE et c’est une des raisons qui fait de cette plongée, ma préférée !!! Je ne peux pas me lasser de ça !!!  Les larmes de joie me montent aux yeux. Ils ont une aisance dans l’eau et ils veulent jouer tout le temps, tout le temps, tout le temps !!! Que d’émotions !!! En même temps, t’hésites à t’approcher plus. Ils te laisseraient faire, mais ça fait quand même 400 kg : deux fois le requin pointe blanche. Respect. Pas grave, voir ça, c’est déjà un rêve de gosse qui se réalise, encore un !!! Qu’il est bon ce voyage !!!

 

dolphin kcherif01

 

dolphin kcherif03

 

dolphin kcherif04

 

dolphin kcherif16

 

dolphin kcherif19

 

dolphin kcherif24

 

dolphin kcherif26

 

Voili pour ce petit séjour sur Rangi. J’ai envie de prendre un abonnement annuel pour revenir ici aussi souvent que possible. Je sais ce qu’il y a au fond dorénavant et sur les conseils et les explications d’Yves, les plongées prennent soudain une toute autre dimension. Le club, c’est le Raie Manta Club sur Rangi pour les intéressés. Là, je conseille pas, j’impose !!! Lol !!!

Merci surtout à Fred, Karima, Christian, Eric et Nathalie sans qui je n’aurais pu illustrer cet article et monter le petit film qui devrait plus tarder à arriver maintenant. Prochaine destination, Fakarava, pour …euh… bah, plonger bien sûr !!! Je vais pas m’arrêter là-dessus. En même temps, je me demande comment je vais faire pour trouver aussi bien dorénavant !!! Rangiroa, c’est comme une assiette de chèvre cendré, avec une petite laitue bien fraîche vinaigrée framboise, servi avec des noix et du bon pain tiède et croustillant aux céréales arrosé d’un bon verre de Chinon. C’est divin !!! Bon Dieu que ça me manque !!!

Salut.

 P1010700 [1600x1200]

Y avait une éclipse solaire, ici, le 11 juillet!!! Juste pour en faire profiter tout le monde!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Yoann 16/07/2010 18:43



Salut Guillaume, tu nous en met plein les yeux et c'est bon pour nous aussi. Merci à toi. Néanmoins, j'ai l'impression que les émotions sont de de plus en plus intenses et que tu te fais de plus
en plus peur au fur et à mesure de ton voyage....


allez bonne route et continue d'en prendre plein le nez.


yoann



Guillaume 23/07/2010 11:07



Non, mais la plongée, tu sais ce que c'est : toujours plus loin!!! Pour la peur, enfin l'adrénaline, honnêtement, je crois que le sommum de ce voyage restera pour le moment le rafting sur le
Zambèze!!!  Salut



So 16/07/2010 10:50



http://www.youtube.com/watch?v=lwEexNUGyHc


Coucou L.... encore une fois on en prend pleins les yeux et l imagination n a plus qu a déborder....tu as l air en super forme et ca c est bon!! ci joint une musik d accompagnement...


David et Julia t embrassent fOrt et moi donc!


love


So



Guillaume 23/07/2010 11:05



Lol!!! Non, j'ai pas osé celle-là, je la réserve pour le grand blanc, un jour peut-être... le dernier pour moi si c'est sans cage!!! Lol!


Bisous à toute la familia



alec 15/07/2010 10:34



Bravo pour la comparaison avec ton ti plat préféré!!!lol



Guillaume 23/07/2010 10:56



Ouais, je trouve quelques compensations parfois, mais rien d'équivalent!!! C'est le palais qui parle...



Rico 14/07/2010 15:33



Yo Guigui,


 


Parmi toutes les plongees que tu as realisé, celles ci semblent vraiment sortir du lot... c'est bien de pouvoir aller creshendo... j'espere que tu auras encore d'autres sites d'exception sur ton
parcours...  restera toujours des spots a decouvrir, pas d'inquietude.....


 


En attendant, les photos sont magnifiques, j'imagine les frissons quand tu decouvres soudainement qu'un squal te depasse par dessus, dessous ou sur le coté...  Que te restera-t-il a
decouvrir?  Les baleines peut etre ?  C'est sans fin...


 


Concernant l'eclipse, ils ont passé au JT les images de l'eclipse totale de soleil dont tu parles et qui se voyait de l'ile de Paques... j'ai cru a un moment que ca collerait avec ton planning
mais pas tout a fait...  Meme partiel, ca doit faire drole !


 


Sur ce, bonne... plongee bien sur et a bientot...


Bises et kenavo,


Rico



Guillaume 23/07/2010 10:55



Ouais, pour l'éclipse sur Rangi c'était du 97 % je crois, donc le ciel s'est bien assombri pendant 5 minutes. Mais sur l'île de Pâques, apparemment, c'était l'effervescence : des charters dans
tous les sens et les gens en parlent encore!!! Pour la plongée, pas de souci, j'ai encore quelques cartouches dans la poche!!! Mais j'arrive toujours pas à ouvrir tes photos de Papua et ça
m'intéresse au plus haut point amigo! Suerte



sarah 14/07/2010 13:37



Hello Guillaume,


MERCI pour ce reportage, j'ai failli pleurer quand tu racontes la rencontre avec les dauphins, c'est un reve de gosse !!!


Les photos sont magnifiques, j'adore te suivre en polynésie, ça a l'air magique, je vais commencer a saouler thomas pour y aller.


Et puis t'inquietes , le chevre, la salade et le chinon, ils t'atendront sur le quai de la gare ou a St exupéry !!!


Grosses bises



Sarah



Guillaume 23/07/2010 10:52



T'as vu le film dans l'article d'après??? Ouais, la Polynésie, c'est magique pour son côté nature....


Merci pour les photos de la Louloute!!! Je vais regarder ça avec attention!!! Bisous à vous 3