Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 03:43

P1030001 [1600x1200]

 

Salut à tous,

Ca fait maintenant environ 5 jours que j’ai quitté Salta. Mais j’ai pas eu trop le temps de m’occuper de l’article. Faut dire que ma vie est très remplie en ce moment. Mais je vous raconterai ça dans le prochain article. Faut juste savoir que l’Argentine est EXTRAORDINAIRE et qu’elle m’offre absolument tout ce pour quoi j’ai entrepris ce voyage. A tel point que je vais encore revoir le planning je pense, si vous voyez ce que je veux dire !!!  Bon, on en reparle plus tard !!!

Salta était pour moi une étape de repos et de préparation pour la visite de la région Nord Ouest du pays. Donc, dodo, dodo, grasse mat, visite de la ville, un peu et deux ou trois activités, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard !!!

Je commence par aller à San Lorenzo. L’office de tourisme local m’a promis une promenade formidable dans une quebrada, une ballade un bord d’un ruisseau en clair ! OK, je prends le collectivo qui coûte rien et c’est partie pour la ballade. Sauf que le ballade, bah, ça se limite à 3 km, avec un ruisseau limite sec et juste un point de vue en fin de marche. Mais, bon, la région est vraiment sèche et donc poussiéreuse. Du coup, le point de vue n’est pas vraiment à la hauteur. Faut dire que je suis plutôt difficile maintenant et surtout je deviens très exigeant avec l’Argentine qui peut faire beaucoup mieux, je le sais !!! Je laisse trois photos tout de même, mais c’est pas folichon ! Bon, ça me permet de rencontrer un couple de français (T shirt Ricard, je peux pas me tromper !!!) et deux australiennes. Ca tombe bien parce que je cherche des gens pour partir avec moi au Parc National El Rey dans deux jours. Mais tout le monde part le lendemain. Bredouille quoi !!!

 

P1020921 [1600x1200]

 

P1020924 [1600x1200]

 

P1020939 [1600x1200]

 

Le deuxième jour, montée en téléphérique au sommet du mont Bernardo pour une vue d’ensemble sur la ville. Bah ouais, c’est une ville quoi !!! Allez, encore quelques photos. Mais je suis jamais trop inspiré pour prendre des photos de villes. Je sais pas pourquoi. Peut-être simplement parce que je ne trouve pas ça beau !!! C’est mes yeux qui parlent, j’y peux rien !!!

 

P1020942 [1600x1200]

 

P1020945 [1600x1200]

P1020951 [1600x1200]

 

P1020953 [1600x1200] 

Le dernier jour, je pars seul dans le parc El Rey, à 200 km du centre de Salta. Je loue une voiture et c’est pas super facile, parce qu’à chaque fois que je dis au loueur que je pars pour El Rey, il me dit, non, non, c’est un 4x4 ou rien. Apparemment, les derniers 50 km sont plutôt hard core !!!  A base de traversées de guet et de grosses caillasses sur les chemins de terre. Mais bon, il sait pas lui, que je suis déjà allé quelques fois à la Ruelle en Mégane avec mon pistard préféré !!! Donc, je pars à l’administration des parcs nationaux pour être sûr des infos. Ils me disent que c’est faisable si on roule pas trop vite !!! Allez, un dernier loueur, Francesco, à qui j’explique ce que je veux faire. Que les tours organisés sont trop chers pour moi. Ca tombe bien, il adore les parcs et m’encourage à le faire un peu comme un éclaireur pour lui, pour son prochain week end !!! Et c’est parti. Sur la route, je prends un jeune autostoppeur tout bourré. Bon, je ne peux plus m’empêcher de m’arrêter maintenant : je me sers tellement de mon pouce que je peux comprendre la nécessité de prendre les gens au bord de la route. On parle deux ou trois phrases, mais ça s’arrête là parce qu’il finit par ronfler rapidement !!! Je le lâche au bord de la route quand j’arrive au fameux chemin. Apparemment, il a pas l’air si défoncé que ça (le chemin!!!). Mais bon, je reste calme : y a 50 km à faire là-dessus. Après une bonne dizaine de guets et quelques cailloux qui ont fini leur course dans le bas de caisse, j’arrive à l’entrée du parc. Là, le gardien saute presque de joie : je crois que je suis le seul ici. Y devait vraiment s’ennuyer. Donde puedo caminar y que puedo ber aqui por favor ? Il me propose 3 chemins différents, mais il me vend littéralement le plus long (15 km) parce qu’il y a une chute d’eau en fin de parcours. Par contre, il m’avertit que je vais être trempé jusqu’aux mollets. Et sinon, y a des animaux dangereux ? Non, non, quelques cochons sauvages, peut-être des tapirs, des oiseaux et quelques petits chats sauvages. Allez, c’est parti : encore 10 km en voiture dans le parc avant d’atteindre le départ des randos. Encore des guets à passer, mais plus profonds ceux-là !!! Enfin, j’arrive au début du sentier. Je descends et je me fais mon sandwich et j’entends des, comment dire, des hurlements quoi !!! C’est les cochons (des pécaris) : y sont là, en famille, et je les pertube, je crois. Mais quand j’avance vers eux : ils s’enfuient. Bon ça va, je peux continuer. Donc, je fais peut-être 5 km en pleine forêt, pas aussi dense que la jungle, mais bien sympa, avec des passages de guets dans tous les sens et quelques oiseaux aussi et notamment des toucans MAGNIFIQUES mais que je ne peux pas prendre en photo parce qu’ils me voient rapidement et se cassent aussitôt. J’ai bien les chaussures trempées comme prévu.  Fais chier, je voulais sortir ce soir à Salta (c’est samedi !!!) mais là, je peux faire une croix là-dessus (bah ouais, j’ai qu’une paire !!!). Donc, je suis au milieu de cette forêt dorénavant, seul toujours, et là, OH MY GOD, je vois une empreinte assez impressionnante. Là, je suis sûr que c’est un chat, mais sûrement pas un petit !!! Mais , il me reste 2 km avant d’atteindre la cascade. Alors, je vais flipper pendant tout ce temps-là. La cascade est magnifique. Je reste une petite demie-heure, une petite clope et je repars. Finalement, tout s’est bien passé mais je ne saurai pas à qui est cette empreinte parce que le guide n’est plus là. Tant pis, je rentre à Salta, avant la nuit. La voiture est nickel finalement. Je montre la photo de l’empreinte au loueur au cas où il saurait. Le diagnostic est clair : ça, c’est un puma !!!  Il devait être rassasié et endormi. Tant mieux pour moi. Très bonne journée dans l’ensemble entre la conduite fun et le trek un peu physique. Toute façon, je ne sors plus ce soir, alors dodo et demain, départ à 7 h pour Cafayate. Un petit village qui va me propulser dans un autre monde. Mais je vous parle de ça prochainement. 

 

P1020957 [1600x1200]

 

P1020959 [1600x1200]

 

 P1020970 [1600x1200]

 

P1020971 [1600x1200]

 

P1020975 [1600x1200]

Facile de comprendre que j'ai été parano et que je me suis senti observé tout le reste du trajet!!! 

 

P1020977 [1600x1200]

 

P1020986 [1600x1200]

 

P1020991 [1600x1200]

 

P1030011 [1600x1200]

 

P1030014 [1600x1200]

 

P1030018 [1600x1200]

 

P1030023 [1600x1200]

 

P1030029 [1600x1200]

 

A tout bientôt.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

andre 20/09/2010 14:01



hello,


tu m'etonne que le reste du chemin tu as ete parano....


moi ca aurait été pareil...


courage



Guillaume 20/09/2010 16:43



Hola André,


Finalement, c'était une fausse frayeur : c'était juste une empreinte de tapir!!!  Lol


A plus. salut



Yoann 07/09/2010 22:27



Je dirai que cette empreinte ressemble à un pas du grand Christian Ravet...J'espère qu'il ne regarde pas trop souvent ton blog ! J'espère que tout va bien pour toi. Voilà bientôt un an que tu es
parti? ça va trop vite. Très bonne continuation. Yoann



Guillaume 10/09/2010 04:53



Et oh!!! Même pas 11 mois, c'est plus juste!!! Va pas m'amputer ce voyage. Mais c'est clair que ça va trop vite. Pas pressé de rentrer... Hasta luego amigo



coco 02/09/2010 20:14



J'y vais ce we a la Ruelle mais j'aurais pas trop peur des gros chats par la -bas. Meme les lynx n'y viennent pas car ils savent qui est le chef.


Belle empreinte en tout cas, pff ...



Guillaume 04/09/2010 17:42



Toujours à faire le malin, toi, pistard des grandes plaines sans arbres!!! Fait gaffe à tes rétros avec les vaches quand même!!! Je t'embrasse et bonjour aux Aravis.



Valérie 02/09/2010 18:52



Pour le puma : ne pas tourner le dos, ne pas courrir et paraître plus impressionnant que ce que tu es (heu, ça je sais pas comment on fait en fait ;-))



Guillaume 04/09/2010 17:40



Et faire beaucoup de bruit aussi. Ouais, j'avais eu les mêmes conseils pour les gros chats en Afrique. Il paraît qu'il faut se coller à un arbre aussi et l'entourer de tes bras!!! Jamais essayé,
et ça me tente pas trop!!! Pour paraître plus impressionnant : porter 5 blousons, une tenue de ski, écarter les bras et les jambes et monter sur un rocher, en criant!!! Ca devrait le faire non?
Courage à toi et félicitations pour ton taf!!! Ca y est, une nouvelle vie commence!!! Mais t'en as combien de vies toi dis donc? Lol. Du coup, plus le temps pour ton blog? Bisous



Rico 02/09/2010 13:13



Yo Guigui,


 


Plus calme mais toujours aussi sympa ce pays....   Tu vas finir par zapper le Bresil mon coco  :-)


Repose toi bien, j'espere que le genou tient bon....  et que tu vas nous livrer la suite prochainement...


... Et prend garde au puma !


 


Bises, Rico&Cléo (together at Gre city !)



Guillaume 04/09/2010 17:37



Ouais, définitivement un pays à faire, mais faut prendre son temps. Pas question de venir ici pour 3 semaines. 6 semaines me paraît un bon compromis!!! Le Brésil, ouais, c'est déjà zappé. Y a un
pays que je ne veux absolument pas zappé, c'est la Bolivie et je veux au moins voir le Macchu Picchu au Pérou et la cordillère côté chilien. Si je prends beaucoup, beaucoup beaucoup de temps pour
l'Argentine, je ferai peut-être partie du voyage pour les Galapagos d'ici 2 ans, c'est ça??? Et mon genou, bah, c'est l'avantage avec l'Argentine : c'est un pays plutôt sec, alors pas de grosses
grosses douleurs et avec les treks qu'il y a à faire dans les coins, je me régale tout simplement. Bisous