Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 20:19

P1020146 [1600x1200]

Hola ! Quetal ?

Voilà, je viens de passer trois jours à Mendoza, une ville sur les contreforts de la cordillère des Andes. Superbes moments ici à la casa pueblo !!!  Je suis arrivé assez fatigué malgré le bus cama suite, mais j’ai vite fait la connaissance de Cynthia et Valentina, deux étudiantes chiliennes avec qui j’ai fait le tour de la ville pour organiser mon séjour ici, à base de syndicat d’initiative, de repérage de parcs dans la ville et de visite de la place principale. On a fini au musée municipal des beaux arts : 15 tableaux à tout casser, que des artistes chiliens et deux ou trois œuvres contemporaines sur la médiatisation, si j’ai bien compris !!!

Le lendemain, lever 5 h, j’ai mon bus à 6 h, direction le parc national de l’Aconcagua, un sommet de 6900 m. J’ai 5 heures de bus que je passe à m’essayer à l’espagnol avec un garde frontalier, mon voisin de siège. Pas facile !!! Il fait froid, y a de la neige, y a du soleil, je voyage, il est militaire et las argentinas chicas son calientes. OK !!! Bon, ça va pas tenir 5 h. Je ferme les yeux et je m’endors. Toute façon, il fait nuit jusque 8 h 30 ici. J’arrive à Puente del Inca pour trouver l’office du tourisme local, mais il est fermé. Alors, je repique un sprint vers le bus qui n’est pas encore parti et je demande, tant bien que mal, au chauffeur de me laisser à l’entrée du parc national, j’aviserai là-bas : j’ai de l’eau, à manger et quelques fringues chaudes, ça devrait le faire !!! Mais y a personne là-bas, juste deux trois panneaux qui disent que la maison de garde est fermée aussi. Allez, tant pis, c’est parti à marcher dans la neige. Il est 11 h et j’ai jusque 16 h30 pour me taper 20 km dans la neige pour rejoindre l’arrêt de bus à Las Cuevas, à la frontière chilienne. Il fait vraiment froid, y a du vent et j’ai parfois de la neige jusqu’aux cuisses, mais le paysage est fabuleux. Y a un soleil de plomb, du coup, froid sous la ceinture et chaud à la face !!! Je trouve finalement un panneau qui m’indique une boucle de randonnée vers un mirador pour un point de vue sur l’Aconcagua, sauf que le chemin est fermé pour risques d’avalanches. Chiotte !!! Bon, qu’est ce que je fais ? Je viens de me taper 5 heures de bus et 2 km jusque là !!! Je dois faire demi tour ? Je suis au cœur d’une vallée entre deux massifs bien chargés de neige, mais au centre de cette vallée y a une espèce de butte. Bon je vais pas respecter le chemin de rando, toute façon il est sous la neige, mais je vais marcher sur la crète, j’ai l’impression qu’ici je ne suis pas trop exposé aux avalanches !!! Et puis merde, pas question de faire demi-tour maintenant. Je suis tout seul ici, c’est le paradis, des champs de neige à perte de vue et au loin le fameux massif de l’Aconcagua. Je prends mon pied. Après une bonne heure et demie de marche, il est temps de faire demi-tour vers la route. L’arrêt de bus est encore loin. Une fois sur la route, il me reste 12 km pour rejoindre Las Cuevas. Le vent se met à souffler et je sens que je pourrais pas marcher tout ça. Alors, je lève le pousse et au bout d’une demi heure, Hugo, un camionneur s’arrête et m’emmène jusqu’à l’arrêt de bus. Cool, il parle un peu anglais. Du coup, on arrive à se parler en anglespagnol. Après un bon mate et une bonne heure de route (à cause de la régulation du trafic pour le tunnel), me voici à Las Cuevas en temps et en heure pour un retour sur Mendoza. Sur le retour, contrairement à ce matin, il fait jour et beau. ET le spectacle est fabuleux. J’ai la même sensation que dans le camion en Namibie. Des paysages qui se succèdent tous plus jolis les uns que les autres. A chaque virage une vue nouvelle, sensationnelle. Aucun chemin à l’horizon pour prévoir une autre sortie demain ou après-demain. Pas grave, je garde ça pour mon cerveau !!! Le soir, je suis seul à la pension, mais y a Claudia, la proprio avec qui on refait le monde pendant quelques heures, tout en anglais, s’il vous plaît. Excellente soirée devant la cheminée !

 

P1020117 [1600x1200]

 

P1020133 [1600x1200]

 

P1020134 [1600x1200]

 Ca, c'est l'Aconcagua!!!

P1020143 [1600x1200]

P1020150 [1600x1200]

 

P1020156 [1600x1200]

 

P1020166 [1600x1200] 

Le lendemain, juste une ballade en ville dans l’énorme parc arrosé d’un joli lac et entouré au loin de la cordillère. Un mélange de vert, de blanc, de bleu. Cool ! Je me pose dans l’herbe et je m’endors. Mendoza est une chouette ville et ses habitants sont tous souriants. J’adore l’espagnol, enfin, j’adore l’écouter pour l’instant !!! Le soir je retrouve des français et un couple de suisses allemands qui me parlent de mes prochaines étapes argentines. J’ai de quoi faire, ce pays regorge de sites merveilleux tant pour la faune que pour les paysages. ET je ne me fais pas de souci pour la population. Je suis un latin, c’est sûr et je me sens vraiment bien ici, de la musique latine dans les oreilles !!! Ca le fait ! Le soir, je trouve Luiz et Gabriel, deux brésiliens, dans mon dortoir. Ils veulent sortir ce soir et je vais aller avec eux. Seulement, à 23 heures, ils se couchent et mettent leur réveil à 1 h 30 !!! Sont fous ces brésiliens. Moi, je m’endors et y aura pas moyen de me réveiller. Je les ai pas revus !!!

 

P1020110 [1600x1200]

 

P1020169 [1600x1200] 

Le lendemain, puisque je suis dans la région argentine du pinard, c’est parti pour une journée en vélo à parcourir les champs de vigne et surtout les caves. Sur la route, je croise Lina et Romania, deux suisses et Ilia, un américain de Santa Barbara (ça m’a fait rire ça) !!!On va passer la journée ensemble à boire du vin (plus ou moins bon), à goûter au chocolat, à la tapenade et au Duche de Leche spécial (un espèce de crème au lait caramélisé, trop bon : une sorte de pâte à tartiner comme le Nutella !!!). On finit à la liqueur et notamment à l’absynthe, 75 °. Coup de bambou sur la tête. Ca va, j’ai 10 km à faire en vélo avant de reprendre le bus pour Bariloche. Je fais ça en sprint pour éliminer un peu. Excellente journée.

 

P1020197 [1600x1200]

 

P1020194 [1600x1200]

 

P1020184 [1600x1200]

 

P1020171 [1600x1200]

 

P1020180 [1600x1200] 

Dans l’ensemble, Mendoza est une étape vraiment agréable et tout ce que je vois de l’Argentine, ça cartonne!!! Pourtant, c’est pas encore les spots clé de ce que je voulais voir. Ca promet. Ca promet tellement que je pense peut-être prolonger mon séjour ici au-delà des 6 semaines. Et peut-être même prolonger mon séjour dans l’Amérique du Sud et ne plus aller en Amérique Centrale. Je sais déjà le prix pour modifier mon trajet et c’est loin d’être exorbitant !!! Du coup, ça me ferait 5 mois rien que pour l’Amérique du Sud, peut-être pour ajouter l’Equateur, le Chili et un petit bout du Brésil à ce voyage. Et tant pis pour le Costa Rica, le Mexique, le Guatemala et le Bélize. Peux pas tout faire et j’en ai marre de prendre l’avion. Et puis tous les sud-américains que je rencontre ici (chilien(nes), brésilien(nes)) sont adorables. Enfin, je dis ça après avoir passé 4 jours extraordinaires à Bariloche (mais ça, ce sera pour le prochain article). Alors je me laisse encore une ou deux semaines de réflexion pour le changement de programme. Mais ça me trotte !!!

Bisous à tous.

Acuidate y hasta luego

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

bubulle 05/08/2010 19:36



Ah oui, c'est plus le climat de Bora-Bora, là!!! Faut mettre les miches au chaud!!


Au fait, y'en a pas qu'ont fait que t'expliquer pendant quelques années : "on dit LA nutella"!!!


Ravie d'avoir pu "discuter" avec toi hier... et après 2 semaines sans jouer : ça tire un peu aujourd'hui!! Et toi, les cuissots après la marche enneigée, ça va?


tchou Paquito!



Guillaume 08/08/2010 17:42



Ca c'est clair que je suis loin des lagons et des plages de sable fin ici! Mais je prends le même pied, vraiment!!! OK pour la Nutella, je savais que j'allais avoir une réaction du côté de
Toulouse!!! Pareil, si y a moyen de se catcher sur msn, skype ou quoi, moi je suis preneur, ça fait toujours plaisir!!! Bons étirements et bonnes vacances!!! Bisous



Rico 05/08/2010 15:27



Hi ha !!  Ca cartonne pépère !


Zarma, on sent la motiv a plein nez, ton trip dans la neige de l'Acacongua en solo svp, c'est ca que je veux voir !  Lache tout... si t'as les paysages de Namibie et la caliente latina...
alors bouge pas, t's au paradis, c'est nous qui te rejoindront  .


J'ai une amie qui y a passé 6 mois l'an dernier, et elle a pas vraiment eu le temps de s'ennuyer !  Et puis au pire, t'auras le temps de faire les autres pays sur un prochain tour du monde
!  Autant bien faire les choses, merdeee !  Avec tout les aspects culturels que les caves... euh les musées offrent !


G'bye mate.


Kangourico !



Guillaume 08/08/2010 17:40



Tout juste mec!!! Il fait bon vivre ici. En tout cas, moi, je prends mon pied. Pour l'Amérique Centrale, faudra que je revienne c'est sûr, mais la liste "must to do" commence à être longue!!! Je
vais peut-être m'acheter une deuxième vie!!! Et dis donc, faut que tu fasses qqch pour que je vois tes exploits à Papua, gars. Parce que je sais pas du tout ce que ça a donné et je suis curieux
d'en savoir plus!!! Chao amigo et franchement la salopette verte te va à merveille. Va pas te blesser surtout!!!



Anne-Julie Esparceil 04/08/2010 23:02



Quelle aventure ! ça à l'air magnifique et hyper sympa l'amérique du sud ! tu m'as l'air de bien faire du sport aussi (surtout dans la neige), heureusement qu'il y a quelques alcools pour te
réchauffer, ha, ha. il y a quelques routards quand même ou pas ? encore une fois, ça fait vraiment envie, tu devrais ouvrir une agence de voyages organisés en rentrant. A Paris, il fait moche et
ça coupe un peu l'envie de manger des glaces et d'aller jouer à la pétanque à Paris-Plage. Les Parisiens ont fui, mais ceux qui restent ne se laissent pas totalement abattre. J'attends la fin du
mois d'août pour aller m'aérer à mon tour. Bonne route à toi ! des bises



Guillaume 08/08/2010 17:36



Salut Anne Ju, ouais, un peu de sport, ça fait partie du voyage et c'est souvent moins cher en vélo ou à pied!!! Surtout qu'ici, y a des paysages à couper le souffle et tu ne profites pas autant
quand tu es en voiture ou quoi!!! Ouais, y a quelques routards mais pas trop. Je crois qu'ils fuient le froid!!! Agence de voyages??? Faire du repérage, ouais, ça me dirait bien mais faire le
guide, je sais pas!!! Je compte sur toi pour ne pas te laisser abattre sur Paris. Tu t'en vas où prendre l'air? Bisous.